Espace Médecins

Cancer de l'ovaire

Juin 2014


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

Votre biologiste vous informe

 

 

 

 

 

CANCER DE L’OVAIRE

HE4 et score ROMA

 

 

 

 

 

 

1/ QUELQUES CHIFFRES

 

Le cancer de l’ovaire se classe au 8ème rang des cancers chez la femme, et  est  la 4ème cause de décès par cancer chez celle-ci (3000 décès estimés par an). Cette pathologie étant peu symptomatique, 75% des cancers de l’ovaire sont diagnostiqués à un stade tardif (stade III et IV), entrainant ainsi  ce fort taux de mortalité. On estime que 20% des femmes présenteront une masse pelvienne au cours de leur vie et  13 à 21% de ces masses seront malignes.

 

 

 

 

                2/ DIAGNOSTIC ET PRONOSTIC

 

Le diagnostic repose principalement sur l’examen clinique, l’imagerie mais le diagnostic de certitude est  posé par l’étude anatomopathologique.

Le pronostic  quant à lui dépendra principalement du stade de la maladie au moment du diagnostic. On obtient un taux de survie à 5 ans de :

  • ·         75 à 95 % pour les cancers de stade I et II
  • ·         < 20% pour les cancers de stade III et IV.

 

Seule la précocité du diagnostic et la prévention des récidives permettront d’améliorer le pronostic.

Le score de ROMA (Risk of Ovarian Malignancy Algorithm) a été ainsi développé afin d’évaluer le risque de cancer de l’ovaire chez les femmes présentant une masse pelvienne.

 

 

 

 

 

 


 


            3/ HE4 et Score de ROMA (examen réalisé chez Cerba)

 

                            A/ HE4:  Human Epididymal Protein 4

 

L’HE4 est une protéine de l’épididyme qui est fortement exprimée dans les tissus cancéreux de l’ovaire dès les premiers stades (I et II). Son expression est indépendante du marqueur CA125 et elle est plus sensible et spécifique que le CA125. Par ailleurs, l’association des marqueurs HE4 et CA125 est un indicateur  de malignité plus précis qu’ils ne le sont indépendamment, et cette association augmente la sensibilité et la spécificité du dépistage des cancers ovariens aux stades précoces et en cas de récidives.

 

Estimation de la sensibilité (test positif quand il y  présence d’un cancer ovarien) 

 

             CA 125      : 43,3%

                  HE4       :  72,9%

         CA 125+HE4 : 76,4%   



Toutefois, la HE4 n’est pas spécifique du tissu ovarien et peut être exprimée dans d’autres types de cancers. Cette protéine est également peu exprimée dans les cancers ovariens mucineux. Ses valeurs  semblent liées à l’âge et augmentent à la ménopause.

 

Valeurs attendues : 

 

B/ Score de ROMA: Risk of Ovarian Malignancy Algorithm

 

Le score de ROMA prend en compte les valeurs de la HE4, du CA125 et du statut ménopausal de la patiente. Il permet de classer les patientes selon leur niveau de risque de malignité.

 

 

Risque faible de cancer ovarien

Risque élevé de cancer ovarien

Femmes non ménopausées

ROMA  <  11,4 %

ROMA  ≥ 11,4 %

Femmes ménopausées

ROMA  < 29,9 %

ROMA  ≥ 29,9 %

 

 

                               C/ Réalisation de l’analyse

 

En pratique, le dosage du CA125, de la HE4 (chimiluminescence) et le calcul du score de ROMA sont réalisés chez Cerba.

Echantillon nécessaire : 1 ml de sérum ou plasma à +4°C.

Tarification : B60 – 7325 (CA125) + 30€ Hors Nomenclature

 

 

 

 

 

Bibliographie :

Li et al. Does risk ovarian malignancy algorithm excel human epididymis protein 4 and CA125 in predicting epithelial ovarian cancer: A meta-analysis BMC Cancer 2012;12:258

Urban et al. Interpretation of single and serial measures of HE4 and CA125 in asymptomatic women at high risk of ovarian cancer Cancer Epidemiol Biomarkers Prev.2012;21(11):2087-2094

T Van Gorp et al. HE4 and CA125 as a diagnostic test in ovarian cancer : prospective validation of the Risk of Ovarian Malignancy Algorithm Br. J Cancer 2011;104:863-870

HAS/INC Guide-Affection longue durée-Tumeur maligne, affection maligne du tissu lymphatique ou hématopoïétique Cancer de l’ovaire, janvier 2010 www.has-sante.fr et sur www.e-cancer.fr

Lamy P. HE4, un nouveau marqueur des cancers épithéliaux ovariens : évaluation des performances analytiques Ann Biol Clin 2010;68(3):325-9

Moore RG et al. Comparison of a novel multiple marker assay vs the Risk of Malignancy Index for the prediction of epithelial ovarian cancer in patients with a pelvic mass American Journal of Obstetrics & gynecology 2010;203(3):228

Huhtinen et al. Serum HE4 concentration differentiates malignant ovarian endometriotic cysts Br. J Cancer, 2009; 100(8);1315-1319

Moore RG et al. A novel multiple marker bioassay utilizing HE4 and CA125 for the prediction of ovarian cancer in patients with a pelvic mass Gynecologic Oncology 2009;112(1): 40–46

Moore RG et al. Utility of a novel serum tumor biomarker HE4 in patients with endometrioid adenocarcinoma of the uterus Gynecologic Oncology 2008;110: 196–201

Moore RG et al. The use of multiple novel tumor biomarkers for the detection of ovarian carcinoma in patients with a pelvic mass Gynecologic Oncology 2008;108: 402–408

Actualité Cerba bulletin N°122 février 2014

 

 

 

 

www.bioparisouest.com

 

Nos laboratoires
 92  75
À savoir
Consulter vos résultats en ligne






Site internet créé par l'agenceDécrocher la Lune :: Conception et Création de solutions digitales sur mesure